Accueil

Exclusif : Pieric au programme du 3e Festival de Tours

Né à Nantes, Pieric est issu d’une famille de marins. Il passe son enfance à Basse-indre jusqu’à ce qu’il décide de suivre “les gens du voyage”: après une formation d’acrobate à l’école du cirque d’Annie Fratellini, il va sillonner l’Europe pendant 20 ans de cirque en cirque avec son cheval Djiboudjep.

Pieric sera l'invité du 3e Festival International de Tours qui se déroulera sous le grand hall du parc des expos du 27 au 29 novembre 2009. Les réservations sont ouvertes.

VIDEO Nantes 7

Retrouvez Pieric dans "Portrait de clown" au sommaire du numéro 11 du magazine du cirque et de l'illusion :  "Pieric où quand l'équitation et comédie font bon ménage..."

Pieric est actuellement en résidence au Hars National de Rodez :

RODEZ. Piéric, un clown cavalier au haras

Après Marion Watebled, Myriam et Fleur, Piéric vient tout juste de poser ses valises au haras de Rodez. Accompagné de son amie Nadia, il bénéficiera, durant plusieurs mois, de toutes les installations du site mises à sa disposition gratuitement, en échange de quoi il participera aux animations proposées par le haras depuis son entrée dans la charte nationale d’accueil d’artistes, il y a trois ans.

Durant leur résidence, Piéric et Nadia proposeront au public d’assister aux répétitions de leurs numéros de cavalerie, voltige, dressage, attelage et travail en liberté effectués avec leurs chevaux : « Macho », un magnifique frison noir ; « Lascar », un croisé percheron-espagnol ; « Sorante », un poulain de 3 ans et, inédit, sept falabellas, d’adorables petits chevaux au caractère bien trempé, attelés à deux ou à quatre à des calèches ou voitures aussi petites qu’eux.

Mais ce qui différencie Piéric des autres artistes, c’est son sens de la comédie. Pour lui, « le rire est une affaire sérieuse, l’art de monter à cheval aussi. On peut malgré tout en rire à condition de ne pas se prendre au sérieux ». Extrêmement sympathique et jovial, Piéric, issu d’une famille de marins, décide un beau jour de suivre les gens du voyage. Après une formation d’acrobate à l’école du cirque d’Annie Fratellini, il partage, pendant vingt-cinq ans, les plus grandes pistes européennes avec son cheval « Djiboudjep ». « Notre route s’est arrêtée en 2003, en Bretagne, où j’ai dû prendre la décision d’endormir mon compagnon. Je ne suis pas reparti pendant six ans », se souvient-il avec tristesse. Il décide alors de se consacrer à sa passion, le dressage, et croise la route de cinq falabellas entiers de 2 ans dont il découvre peu à peu le caractère et les capacités, avant de revenir au spectacle. « Lorsque j’ai reçu l’invitation des haras de Rodez, l’an dernier, j’ai hésité car je voulais rester libre. Puis j’ai finalement accepté car cette résidence est une aide énorme pour Nadia et moi. Nous allons pouvoir nous consacrer à nos chevaux et mettre au point de nouveaux numéros », explique Piéric. Des numéros basés sur le rire mais qui laissent toujours place à l’émotion que son amour des chevaux suscite.

Site de Pieric

(c) Festival Cirque de Tours - Pieric - 18/06/09

Accueil

Copyright - Christian SUDRE 2009